Accueil > L'autorisation d'usage à des fins thérapeutiques (AUT)

L'autorisation d'usage à des fins thérapeutiques (AUT)

L'autorisation d'usage à des fins thérapeutiques (AUT)

En tant que sportif, vous pouvez être malade et avoir besoin de vous soigner de façon ponctuelle ou plus régulière s’il s’agit d’une pathologie chronique. L'Autorisation d’usage à des fins thérapeutiques (AUT) peut vous permettre de suivre un traitement à base de médicaments contenant une substance interdite.

Formulaire AUT AFLD

L’AUT est obligatoire pour tout sportif considéré comme étant de niveau international, préalablement à l’usage de substances ou méthodes interdites dans le cadre d’un traitement médical.

Pour la Fédération Internationale de Ski sont concernés, les athlètes de niveau international inclus dans le groupe cible soumis aux contrôles de la FIS et/ou qui concourent au niveau de la Coupe du Monde FIS ou des Championnats du Monde FIS demanderont une AUT à la FIS le cas échéant. De même, tout participant à une compétition relevant de l'International Biathlon Union devra solliciter une AUT auprès de cette instance.

Si un athlète figure dans le groupe cible de la FIS soumis aux contrôles et qu’il dispose d’une AUT émise au niveau national, il soumettra une nouvelle fois son dossier à la FIS pour confirmation (de préférence par le biais du système ADAMS).

L’AUT est obligatoire pour tout sportif considéré comme étant de niveau national, préalablement à l’usage de substances ou méthodes interdites dans le cadre d’un traitement médical.

Concernant la Fédération Française de Ski, sont définis comme sportifs de niveau national les sportifs inscrits sur les listes ministérielles Elite, Sénior et Relève.

Pour vérifier votre appartenance vous pouvez consulter la liste sur le site du Ministère des Sports : Listes ministérielles

Aucune AUT à effet rétroactif ne lui sera accordée, sauf en cas d’urgence médicale, d’état pathologique aigu ou de circonstances exceptionnelles, dont il devra être justifié auprès de l’AFLD.

Pour tout sportif de niveau infranational, c’est-à-dire ne répondant ni à la définition de sportif de niveau international ni à celle de sportif de niveau national, l’AUT préalable n’est pas obligatoire et la procédure d’AUT à effet rétroactif reste accessible sans condition.

Pour tout sportif de niveau infranational, c’est-à-dire ne répondant ni à la définition de sportif de niveau international ni à celle de sportif de niveau national, l’AUT préalable n’est pas obligatoire et la procédure d’AUT à effet rétroactif reste accessible sans condition.